Du préjugé...à la discrimination....

La discrimination n’est pas un préjugé ni même un stéréotype.

Le comportement discriminatoire part pourtant nécessairement d’un préjugé ou stéréotype.

 

Les stéréotyopes:

 

Les stéréotypes sont des idées partagées sur les caractéristiques personnelles d’un groupe de personnes donné.

Ex: les blondes sont idiotes, les chinois sont travailleurs.

 

 

Les préjugés:

 

Le préjugé est plutôt une attitude d’évaluation subjective (sans connaissance) à l’égard d’une personne ou d’un groupe social donné.

 

Poussé à un comportement extrême d’évaluation négative d’un groupe d’individus, on arrive à:

–Du racisme

–Du sexisme

–De l’homophobie

–De la xénophobie

–Etc. etc.

 

 

Nécessairement, nous avons tous un ensemble de stéréotypes ou de préjugés à l’égard d’une personne. En l’absence de préjugé, on ne pourrait rien apprendre sur le monde qui nous entoure. La situation posera néanmoins problème quand ce préjugé ou ce stéréotype va motiver le comportement subséquent adopté par l’individu (pensée/passage à l’acte).

 

 

La loi intervient au stade du passage à l’acte. Le principe veut que chacun est libre de penser ce qu’il veut tant que celles ci ne fondent pas subjectivement les choix qu’il sera amené à opérer. Le cas échéant, on serait en présence d’une situation pénalisante pour la personne discriminée.

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site